Drôle d'hiver

22/02/2016 18:57

Quel hiver singulier nous avons !!! La moyenne des températures est presque continuellement au-dessus des normes saisonnières et les périodes de froid sont courtes.

C'est une situation assez inédite pour nos abeilles. Pourtant, toutes les colonies de notre secteur n'ont pas vécu la même saison.
Le brouillard sur la zone lémanique en début d'hiver a maintenu un niveau des températures assez bas qui a favorisé la mise en hivernage des colonies. Les abeilles se sont mises en grappe et n'ont, en général, pas trop "bougé".

Cependant, Paul nous a signalé une possible reprise de ponte de la reine fin novembre.

                        

Dans les vallées de montagne, sur les versants bien exposés, il en a été tout autrement.Les colonies ont bénéficié d'un soleil généreux, de températures diurnes élevées ce qui a passablement perturbé le cycle hivernal des abeilles.

On a vu à Noël des noisetiers en fleurs dans les vallons abrités et des abeilles de certaines colonies rentrer des pelotes de pollen. Pour ma part, j'ai relevé à l'aide d'un thermomètre laser une température de 27 °C sur la face avant d'une ruche exposée au soleil !!!

                                                                                                         

Ce qui est agréable pour nous ne l'est pas forcément pour nos avettes. L'addition risue d'être lourde au printemps et, comme le dit Geoffroy : "ça passe ou ça casse".

 

  • Pourquoi tant d'inquiétude ?

Pour plusieurs raisons :

Les abeilles d'hiver ne sont pas faites pour être actives l'hiver. Elles disposent de corps gras et ont une longévité nettement supérieure aux abeilles d'été à condition qu'elles restent au repos ...En fin d'hiver, elles utilisent leurs dernières forces pour assurer la soudure avec la nouvelle génération qui prendra le relais en avril. Comment les abeilles vont-elles sortir de la mauvaise saison ? Ne seront-elles pas usées trop tôt ? Auront-elles suffisamment d'énergie pour assurer la soudure si le printemps tardait à venir ?

Quelques colonies ont élevé courant janvier. Cela a une forte incidence sur la consommation hivernale. Les provisions risquent de manquer ces prochaines semaines.

 

Et puis, il y a varroa !!! La "fenêtre" du traitement d'hiver à l'acide oxalique, les deux dernières semaines de décembre a été courte. La présence possible de petites plaques de couvain dans les colonies risque d'avoir limité fortement son efficacité.

                                                                                                 

 

  • Que faire alors ?

Surveiller les provisions en soulevant délicatement l'arrière des ruches ou mieux encore en la pesant un jour de douceur. Attention aux chocs contre les parois qui perturberaient la grappe d'abeilles. Si la colonie semble à court de nourriture une plaque de candi lui sauvera la vie. Surtout, pas de sirop liquide à cette période !!!!

Effectuer des comptages réguliers de varroas sur les couvre-fonds grillagés afin de décider, éventuellement, d'un traitement printanier. Une chute de 3 à 4 varroas /semaine au mois de mars semble acceptable pour démarrer correctement la saison.

 

                                                                                                                  

Faire des incantations vers  le "Très Haut" , brûler un cierge ou croiser les doigts pour que le froid, la pluie ou la neige ne pourrissent pas les mois de transition que sont mars et avril.                                                                                                                                                                                                                     

Soyez donc très vigilants !!!

                                                                                      

                                                                                                                                                                   

 

Cours pratiques saison 2018:

Mercredi 22 août à 14 h : Cours débutants Jean-Luc  Dégustation des miels...
Vendredi 17 août  reporté au 24/08: Cours débutants Michel, Jean-Luc et Gilles  
Samedi 18 août à 10 h: Cours débutants et confirmés Marylène, Philippe H. et Geoffroy. 
 
Rendez-vous sur le site du rucher école.
à Marin
Latitude : 46.368177 | Longitude : 6.511831
 

Inscriptions 2017/2018:

règlementation en apiculture 2018:

 

Prix Nature et Découverte Au festival international du film animalier de Ménigoute en 2008

Réalisateur : Daniel Auclair –  Production  :  La Salamandre (CH)

 


 

La lettre Bee Api de Claudette Raynal

Apithérapie et Médecine Traditionnelle Chinoise.

Rhume, maux de gorge, toux, bronchite, grippe et gastro...

on se soigne ici

Cours sur varroa Destructor de geoffroy

Contacts

Barbe de biodiversité

 
      

Résultat de recherche d'images pour

Pesticides, il n'y a pas que les abeilles qui souffrent.

Comment récupérer un essaim logé derrière un volet ?

 

Ruches troncs et  abeilles noires.

Une émission de France Culture au cours de laquelle Yves Elie, président de l'association "L'arbre aux abeilles" nous parle de ruches troncs et d'abeilles noires.

Pour écouter l'émission cliquez sur l'image.

Rien ne vaut une bonne protection...

Avantages adhérents...

Du rififi dans le sanitaire...

 

 

 

 

 

 

 

Contact

Rucher Ecole du Chablais rucherecoleduchablais@gmail.com