Du rififi dans le sanitaire...

27/03/2016 18:29

             

J'ai évoqué dans un précédent billet la nouvelle organisation sanitaire telle qu'elle a été prévue par l'’article l.243-3 du code rural et donnant naissance aux Techniciens Sanitaires Apicoles (TSA).

Cette nouvelle organisation sanitaire peine à se mettre en place et lorsque Arnaud, notre président, nous a conté l'ambiance qui règne dans les réunions régionales pour organiser cette nouvelle gouvernance, une des scènes cultes des "Tontons flingueurs" de Georges Lautner m'est venue à l'esprit !

Que se passe -t-il au juste ? 

L'organisation à vocation sanitaire multi espèces dont une des branches est l'apiculture, est chargée d'organiser au niveau régional la gestion sanitaire de tous les élevages, abeilles comprises.

Or cet organisme sera chapeauté par un comité directeur composé de 5 représentants de la filière bovine, 2 de la filière caprine, 2 de la filière ovine, et ...2 de la filière apicole  ( exit la filière volaille ?) .

C'est là que le bât blesse. Qui sera nommé pour représenter la filière apicole régionale ? Chacun sait que celle-ci est composée d'apiculteurs professionnels, semi-professionnels et d'amateurs dits "de loisirs".

Les organisations apicoles ne parviennent pas à se mettre d'accord. Faut-il deux représentants issus de la filière professionnelle, deux amateurs ou un de          chaque ? 

La dernière solution semble équitable. Les intérêts de chaque apiculteur seraient ainsi représentés. 

Les professionnels semblent faire blocage pour placer deux de leurs membres au comité administratif de l'OVS régional. Ils auraient ainsi la main mise sur les subventions européennes, nationales et ... sur les cotisations des apiculteurs de loisirs à travers leur adhésion à leur GDSA. Celui-ci n'aurait plus aucun moyen de peser sur les orientations décidées par l'OVS et servirait de tirelire.

Voilà où l'on en est. La convention liant les TSA à leur vétérinaire conseil n'est pas encore établie. 

Monsieur Jean-Marie Barbançon, Président de la FNOSAD, association qui a formé de nombreux ex ASA et qui s'implique dans d'importants protocoles de lutte sanitaire a démissionné. Il semblerait que les décideurs aient oublié un peu vite que la grande majorité des ex ASA et des futurs TSA est composée d'apiculteurs amateurs et bénévoles.

                           

A l'heure où j'écris ces lignes, la saison apicole a démarré. Que se passera-t-il si, par malheur un foyer de loque américaine se déclarait ? La DDPP (services vétérinaires) est seule compétente pour mener une action sanitaire mais elle n'a pas, pour l'instant,  les ressources humaines suffisantes pour assurer cette compétence. Fera-t-elle appel au réseau d'ex-ASA qui n'a plus d'existence ou aux futurs TSA qui n'ont pas encore de couverture légale ? 

Dans les deux cas, elle est "coincée".

Il faut donc, que très rapidement, un accord soit trouvé dans l'intérêt de nos abeilles et de tous les apiculteurs. Peut-être que les organisations apicoles devraient se retrouver autour d'un verre de "vitriol au temps des grandes heures".... !!! 

              

Animations Hivernales:

Calendrier définitif   :
   
 

Cours pratiques saison 2018:

Fin des cours estivaux
 

Inscriptions 2018/2019:

Bulletin d'inscription:
Cliquez sur l'image:
 

Déclaration de Rucher(s):

 Règlementation en Apiculture 2018:

 

Prix Nature et Découverte Au festival international du film animalier de Ménigoute en 2008

Réalisateur : Daniel Auclair –  Production  :  La Salamandre (CH)

 


 

La lettre Bee Api de Claudette Raynal

Apithérapie et Médecine Traditionnelle Chinoise.

Rhume, maux de gorge, toux, bronchite, grippe et gastro...

on se soigne ici

Cours sur varroa Destructor de geoffroy

Contacts

Barbe de biodiversité

 
      

Résultat de recherche d'images pour

Pesticides, il n'y a pas que les abeilles qui souffrent.

Comment récupérer un essaim logé derrière un volet ?

 

Ruches troncs et  abeilles noires.

Une émission de France Culture au cours de laquelle Yves Elie, président de l'association "L'arbre aux abeilles" nous parle de ruches troncs et d'abeilles noires.

Pour écouter l'émission cliquez sur l'image.

Rien ne vaut une bonne protection...

Avantages adhérents...

Du rififi dans le sanitaire...

 

 

 

 

 

 

 

Contact

Rucher Ecole du Chablais rucherecoleduchablais@gmail.com